Les bienfaits de la musique durant la grossesse

grossesse femme

Malgré les nombreuses controverses, la musicothérapie continue de jouer un rôle non négligeable dans la préparation à la naissance. Pour faire simple, elle aide au bon développement de l’enfant. La musique permet en effet d’améliorer les perceptions auditives de l’enfant, mais surtout elle atténue les douleurs et les anxiétés de la maman. Sans compter qu’elle promet une bonne complicité entre l’enfant et sa mère.

Les fréquences musicales de la contrebasse

Les capacités des fréquences de la contrebasse pendant la grossesse ont été valorisées dès 1994. Au cours de la 3è Conférence Internationale pour la perception et la Cognition Musicales qui s’est tenue à l’université de Liège, il a été prouvé que les sons graves de la Contrebasse pouvaient traverser la paroi abdominale sans pour autant être déformée. Ce phénomène a été clairement expliqué par les tracés enregistrés par un hydrophone positionné sur la tempe du fœtus comparés à ceux par un microphone situé près de l’instrument.

frequence musique

Qu’est ce que l’enfant perçoit exactement ?

Le fœtus peut d’ores et déjà distinguer les diverses vibrations sonores avant même que l’appareil auditif se forme et donc à environ deux mois de grossesse. Cela est possible grâce aux os de son crâne ainsi qu’au bassin de la mère qui fait office de résonateur. Par la suite, il y a toutes les hautes fréquences qui sont filtrées par les muscles. Il ne reste que les basses fréquences et le liquide qui soient en contact avec les corpulences tactiles des mains et de la bouche du bébé. Ces basses fréquences sont d’ailleurs améliorées par la caisse de résonance de l’utérus ce qui leur permet d’effleurer sa bouche. Ce phénomène entraîne ensuite une réaction forte chez l’enfant. Résultat : le cœur de celui-ci se met à battre plus vite puis il effectue des mouvements d’étirements et va même jusqu’à tourner la tête.

Et outre les stimulations issues de l’extérieur, le bébé réagit également face à l’état émotionnel de sa mère, et ce, par le biais des hormones. C’est pourquoi après la naissance, il devient capable de reconnaître une voix ou une musique qu’il aurait entendu dans le ventre de sa maman. En l’entendant, il se mettra à réagir automatiquement. D’autre part, il faut savoir que les sons à basse fréquence ont le pouvoir d’endormir très rapidement l’enfant pendant les mois suivant la naissance. La preuve de ce phénomène a même été apportée suite à une expérience menée dans un hôpital qui a abouti à un haut pourcentage de l’endormissement des nouveau-nés.

ventre musique

Les bienfaits de la musique chez la maman

Les sons à basses fréquences ont pour effet de renforcer l’oxygénation et la performance respiratoire de la maman. Et pour cause, ces sons lui permettent de garder un meilleur souffle expiratoire ce qui est un indispensable lors de l’accouchement. De plus, sachez que les sons graves sont capables de réduire la durée de travail de 2 heures. Cela s’explique par une bonne oxygénation de l’utérus améliorant ainsi son fonctionnement. La maman étant apaisée et détendue, le col de l’utérus s’ouvre plus rapidement. Par ailleurs, lors de l’accouchement, la maman parvient aisément à freiner son expiration ce qui minimise les douleurs. Le traitement par la musique est positif comme on l’a développé précédemment sur un autre article.

Les domaines d’intervention de la musicothérapie

Une bonne communication entre la mère et l’enfant

  • Une écoute dirigée de la musique à la contrebasse et jouée en direct
  • Écoute de musique enregistrée
  • La pratique de chant pré-natal (grâce auquel l’enfant pourra entendre la voix de sa mère)
  • Bonne interaction entre l’enfant et la maman, bonne gestion des vibratoires
  • Paroles des mamans sur leur bébé présentées sous forme de bruitages sur l’instrument
  • Participation éventuelle du papa aux séances thérapeutiques pour renforcer ses liens avec son bébé.

Exercices de détentes et de relaxations

  • Atténuer les tensions nerveuses à l’aide d’exercices de respiration et de relaxation
  • Exercices de respiration abdominale en tempo
  • Gestes associés à des rythmes de musiques jouées en boucle et en direct.
  • Production de sons réconfortants
  • Préparation de l’accouchement
  • Des exercices vocaux au vu de mieux oxygéner l’utérus et simplifier le travail
  • Des exercices pour travailler le souffle afin de compléter les cours de préparation à l’accouchement

Après l’accouchement

  • Des exercices vocaux pour optimiser l’épisiotomie
  • Usage de CD enregistrée pour faciliter l’endormissement du bébé
  • Usage de CD pour profiter de moments uniques avec l’enfant
  • Recours à des matériels simples pour aider votre enfant à apprécier la musique
  • A la fin de la séance, écoute d’une musique qui sera utilisée comme une référence pour endormir votre bébé

Pour avoir de bons résultats, il est impératif de suivre les séances d’au moins une fois par semaine de façon régulière.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*